Neuf français sur dix favorables à une interdiction totale des produits dérivés de phoque

Lundi, Novembre 12, 2007
Les français se prononcent massivement, à 91%, pour que la France interdise l’importation des produits dérivés de phoque quel que soit l’âge des animaux dont ils sont issus. C’est ce qui ressort du sondage IPSOS* réalisé les 12 et 13 octobre de cette année à la demande de IFAW (Fonds international pour la protection des animaux – www.ifaw.org) et de la SPA (Société protectrice des animaux - www.spa.asso.fr).
Aujourd’hui seuls les produits dérivés de phoques du Groenland âgés de moins de 12 jours (blanchons) et de phoques à capuchon de moins d’un an (dos bleu) sont interdits à l’importation et à la commercialisation sur notre territoire.
 
Or, quelques jours avant la réunion du Conseil National de la Protection de la Nature (13 septembre 2007) qui devait permettre la révision de l’Arrêté du 27 juillet 1995 fixant la liste des mammifères marins protégés afin d’y inclure le phoque du Groenland et le phoque à capuchon sans restriction d’âge, le Président de la République a suspendu la décision, revenant ainsi sur la promesse de Jacques Chirac mais aussi de son précédent Ministre d’Etat à l’Ecologie, Alain Juppé. En refusant de se prononcer sur cette interdiction, le Président Sarkozy se met donc en contradiction avec le « Grenelle de l’Environnement » et ses conclusions sur la biodiversité marine.
 
Ainsi, la France recule alors que certains de ses homologues européens comme la Belgique, les Pays Bas et la Slovénie ont d’ores et déjà interdit l’importation et la commercialisation des produits dérivés de phoque sur leur territoire. D’autres états européens à l’image de l’Italie se sont engagés dans cette voie, faisant ainsi favorablement écho à la demande du Commissaire européen à l’Environnement, Stavros Dimas, qui, le 15 mars dernier, incitait les pays membres à légiférer à l’échelle nationale afin de permettre à la Commission européenne d’instaurer une interdiction européenne.
 
Cette interdiction à l’échelle européenne est d’ailleurs largement soutenue par l’opinion : 91% des français souhaitent voir la France appuyer une interdiction européenne d’importation et de commercialisation de tout produit dérivé de phoque. Ceci est un message envoyé à la France qui présidera l’Union européenne le second semestre 2008.
 
Mais à l’heure actuelle, Nicolas Sarkozy semble préférer faire un geste d’apaisement en direction du gouvernement canadien et d’une poignée de chasseurs qui s’adonnent chaque année au plus grand massacre de mammifères marins au monde plutôt que de satisfaire le souhait d’une majorité de Français. Notons d’ailleurs que 87% d’entre eux sont massivement opposés à la chasse commerciale aux phoques qui se pratique dans des pays comme le Canada, la Norvège ou la Russie.
 
Ce sondage IPSOS indique que ce sont les jeunes âgés de 20 à 35 ans qui sont à 92% les moins favorables à cette chasse commerciale. Les sondés mettent en avant à 58% le caractère cruel et inhumain de la chasse et à 41% la mise en danger des espèces chassées. Parmi les deux autres raisons invoquées pour expliquer leur opposition à cette chasse, les répondants  sont 32% à citer le fait qu’elle soit menée pour alimenter le marché de la fourrure et à 18% qu’elle vise essentiellement de très jeunes phoques.
 
Début décembre se réunira de nouveau le Conseil National de la Protection de la Nature. Une nouvelle chance s’offre donc au Président de la République d’inscrire la révision du Projet d’Arrêté à l’ordre du jour et prouver ainsi qu’il est à l’écoute de son peuple. Les effets d’annonce ne suffisent plus !
 
* Sondage
 
Enquête menée par l’institut Ipsos à la demande de IFAW et de la SPA sur l’interdiction d'importation et de commercialisation de tous les produits issus de la chasse aux phoques. Cette étude a été réalisée les 12 et 13 octobre 2007 auprès d’un échantillon représentatif de 1 020 français âgés de 15 ans et plus.

Plus de détails sur l’étude Ipsos/IFAW-SPA sur les Français et l’interdiction  d’importation et de commercialisation des produits dérivés de phoques sur les sites Internet www.ifaw.org et www.spa.asso.fr

Post a comment

Contact presse

Bernard Derty (IFAW France)
Contact phone:
+06 08 30 16 17
Contact email: