Renforcement de la protection animale dans l’Union européenne

Jeudi, Octobre 12, 2006
Bruxelles
Le Parlement européen s’est fait l’écho aujourd’hui des préoccupations de millions de citoyens européens pour lesquels « améliorer la protection des animaux est une obligation permanente de la Communauté ». Lors d’un vote écrasant, les députés européens ont approuvé une résolution sur le Plan d’action communautaire pour la protection et le bien-être des animaux au cours de la période 2006--2010. Celui-ci souligne non seulement les activités futures dans le domaine du bien-être des animaux, mais également un engagement à promouvoir des normes strictes de protection animale au sein de l’UE et au plan international.
La résolution du Parlement
  • considère que la protection des animaux en Europe ne devrait pas être restreinte aux animaux de ferme et aux animaux faisant l’objet d’expérimentations, mais devrait être étendue à tous les groupes d’animaux, notamment les animaux sauvages, en tenant pleinement compte des questions de protection animale dans certains domaines de politique tels que le développement durable et le commerce des animaux sauvages.
  • reconnaît la demande du grand public pour des produits éthiquement et socialement acceptables et en appelle à la Commission Européenne afin qu’elle agisse davantage au niveau international, en particulier dans le contexte de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) afin de promouvoir la reconnaissance de normes strictes en matière de bien-être des animaux.
  • soutient la proposition d’interdiction des importations de fourrures de chats et chiens et demande une interdiction de tous les produits des phoques et ce qu’il appelle « les produits de la cruauté » en provenance de pays tiers. Il demande également à ce que l’interdiction de l’importation des oiseaux sauvages soit rendue permanente.

Pour Lesley O’Donnel, Directrice du bureau européen d’IFAW, « ce vote du Parlement européen est historique car il met le bien-être des animaux au cœur des politiques européennes affectant les animaux. » « Nous saluons particulièrement la grande importance qui est accordée à la nécessité de placer la protection animale sur la place publique et d’étendre le bien-être des animaux aux politiques concernant la faune sauvage. La demande d’un embargo sur les phoques reflète l’opinion de l’immense majorité des citoyens européens et de plus d’un million de personnes qui soutiennent IFAW en Europe, » a confirmé Mme O’Donnel.

Post a comment

Contact presse

Günther Pauls (IFAW)
Contact phone:
+32 (0) 2 282 06 96
Contact portable :
+0473 863461
Contact email: