Le Sénat mexicain se prononce pour un embargo sur les importations de produits dérivés du phoque

Mardi, Mars 22, 2005
Mexico, Mexique
IFAW (le Fonds International pour la Protection des Animaux – www.ifaw.org) a annoncé aujourd'hui que le Sénat du Mexique a condamné officiellement la chasse aux bébés phoques pratiquée au Canada. Le Sénat mexicain a également fait parvenir une demande au Ministère de l'économie afin de faire interdire l'importation de tous les produits dérivés du phoque au Mexique.
"Le Sénat mexicain a exigé que le Ministère de l'économique interdise l'importation de produits dérivés des phoques en provenance du Canada. Cette décision est stratégique et ciblée car le Mexique est partenaire commercial du Canada au sein de l'Accord de Libre Echange Nord-Américain," déclare Beatrix Bugeda, Directrice d’IFAW pour l'Amérique latine et les Caraïbes.

La critique officielle du Sénat mexicain signifie aujourd'hui que les pouvoirs législatifs des deux partenaires du Canada au sein de l'ALENA, le Mexique et les Etats-Unis, prônent une législation dénonçant la chasse aux bébés phoques au Canada. Le 1er février 2005, une résolution cosignée par 16 sénateurs avait été présentée devant le Sénat des Etats-Unis pour inciter fortement le Canada à mettre fin à la chasse aux phoques.

Avec un quota d'un million de phoques tués en trois ans, la chasse annuelle des phoques au Canada est le plus grand massacre de mammifères marins au monde. L'an dernier, selon des statistiques fournies par les pouvoirs publics canadiens, 365 971 phoques ont été tués, dont 96,6% avaient moins de 3 mois. Les phoques sont dépecés et leur peau est vendue aux fourreurs pour répondre à la demande de l'industrie de la mode. Le nombre de phoques tués est plus important aujourd'hui que dans les années 1950 et 1960; lorsque la surchasse a considérablement réduit leur population. Au cours des quelques semaines à venir, près de 319 500 bébés phoques seront tués pour leur fourrure.

Post a comment

Contact presse

Joaquín de la Torre Ponce (IFAW, Latin America)
Contact phone:
(+52-55) 5662-0559
Contact email: