La survie des éléphants menacée par le commerce rampant de l’ivoire sur eBay

Mardi, Mai 15, 2007
South Yarmouth, MA
Un rapport d’enquête publié aujourd’hui par le Fonds international pour la protection des animaux (IFAW - www.ifaw.org) révèle comment le commerce rampant de l’ivoire d’éléphant, effectué sur le réseau mondial des sites de vente aux enchères eBay, permet littéralement aux consommateurs de favoriser l’extinction du plus gros mammifère terrestre au monde.
L’enquête sélective effectuée au Royaume-Uni, en Australie, en Chine, en Allemagne, en Hollande, en France, au Canada et aux États‑Unis* a permis de retracer plus de 2 200 articles en ivoire d’éléphant affichés sur les sites Web eBay et de constater que plus de 90 % des articles annoncés contrevenaient même aux propres politiques nationales respectives des sites eBay en matière faunique.
 
Même si les lois sur le commerce international des produits fauniques sont complexes, en général il est illégal de vendre de l’ivoire sculpté ou non sculpté, à moins qu’il s’agisse d’une pièce d’antiquité accompagnée d’un certificat prouvant son âge.**
 
Sur eBay, cependant, de nombreux vendeurs sont autorisés à afficher tout simplement des articles sans aucune preuve légale de leur provenance, ce qui constitue une infraction flagrante aux règles sur la plupart des sites Web eBay. Ce qui est pire encore, c’est que l’application de leurs règles très vagues et très variables concernant l’affichage sur eBay semble désordonnée et désespérément outrepassée. Très peu des articles illégaux, que les enquêteurs de IFAW ont signalés à eBay pendant l’enquête sélective, ont été retirés de la vente.
 
IFAW est d’avis que le seul moyen de protéger les éléphants contre les braconniers consiste à fermer les marchés sur lesquels l’ivoire illégal peut être facilement écoulé sous le vocable “antiquité». Selon Peter Pueschel, gestionnaire du Programme de protection de la faune contre les échanges commerciaux, de IFAW : «Internet est un véhicule non réglementé et anonyme qui donne aux criminels l’occasion de blanchir des produits de contrebande sans être repérés. Les offres constantes de produits de contrebande donnent un sentiment de légitimité à des produits apparemment non frauduleux et invitent les consommateurs à acheter à la légère. Ce commerce mortel de l’ivoire, qui implique chaque année l’abattage de milliers d’éléphants, est à la hausse en raison des perspectives de réaliser des profits faramineux sans aucun risque».
 
À titre de plus gros vendeur en ligne au monde, IFAW estime qu’ eBay a tout particulièrement la responsabilité de montrer la voie en interdisant l’ivoire sur ses sites. «Seul un embargo mondial sur toutes les ventes d’ivoire ôtera la couverture sous laquelle cette activité criminelle se dissimule actuellement et, en conséquence, contribuera vraiment à réduire le commerce illégal et l’abattage cruel et inutile d’éléphants», ajoute Peter Pueschel.
 
La semaine dernière, des représentants d’ IFAW se sont rendus au siège social mondial d’eBay pour y présenter les conclusions de l’enquête ‘Bidding for Extinction’ et ont obtenu avec satisfaction l’assurance qu’un examen des politiques fauniques sera effectué à l’échelle mondiale au cours des prochaines semaines.
 
Même si un examen interne par eBay de sa politique actuelle représente un pas dans la bonne direction, on ne sait pas très bien jusqu’à quel point la politique qui en résultera sera sévère et efficace en vue d’éliminer le commerce illégal massif sur les sites Web eBay. Selon Peter Pueschel : «la compagnie eBay a la chance de prouver ce qu’elle prétend être, à savoir un chef de file sur le plan économique, mais également un membre responsable de la société. Même si nous acceptons volontiers tous les efforts qui permettent de réduire le commerce de l’ivoire, notre enquête a montré, une fois de plus, qu’il est impossible de surveiller suffisamment les sites commerciaux sur une échelle mondiale, à moins que le commerce des espèces fauniques ne soit interdit complètement».
 
On estime que le commerce international illégal des produits fauniques atteint chaque année plusieurs milliards de dollars américains – activité infâme dont l’ampleur n’est dépassée que par le commerce international des drogues et des armes. Des rapports publiés dans les médias révèlent également que le braconnage des espèces fauniques est  maintenant infiltré par les terroristes pour financer leurs activités.
 
«À moins que le propriétaire d’un site commercial ne déploie tous les efforts possibles pour éliminer ce commerce dévastateur des produits fauniques, il doit plaider coupable à l’accusation de faciliter sciemment ces vilaines transactions. Même si eBay a pris des mesures positives au cours des dernières années, elles n’ont pas donné les résultats escomptés. Nous attendons maintenant de savoir si la compagnie va interdire complètement le commerce de l’ivoire sur tous ses sites, ce qui constitue la façon la plus simple, la plus rentable et la plus efficiente de s’assurer de ne pas intervenir dans ce commerce criminel. Les éléphants font face à l’extinction, et le commerce de l’ivoire sur l’Internet n’y est pas pour rien. Il est temps de passer à l’action.»
 
Fin 

Post a comment

Contact presse

Bernard Derty (IFAW, France)
Contact phone:
+33 (0)6 08 30 16 17
Contact email: