L’Islande reprend la chasse à la baleine malgré le moratoire en place et les protestations internationales

Mardi, Octobre 17, 2006
Reykjavik, Islande
Le gouvernement islandais vient d’annoncer aujourd’hui qu’il allait reprendre la chasse commerciale des baleines, après plus de vingt ans d’interruption, s’opposant ainsi à un moratoire instauré en 1986 par la Commission baleinière internationale (IWC/CBI). Cette annonce a attiré de vives critiques de la part de la communauté internationale, notamment du gouvernement britannique, qui a appelé l’Islande à reconsidérer sa décision, et des experts d’IFAW (Fonds international pour la protection des animaux – www.ifaw.org).
L’annonce a été faite par le Ministre des Pêches islandais, qui a déclaré que des autorisations avaient été accordées pour la chasse commerciale de 30 petits rorquals et neuf rorquals communs, dont l’espèce est menacée. L’Islande n’a officiellement pas pratiqué la chasse commerciale des baleines depuis plus de vingt ans, mais elle a chassé les baleines à des fins dites « scientifiques », ce qui est autorisé par une faille de la réglementation de la CBI (bien que la viande des baleines soit effectivement vendue commercialement en Islande) et qui a suscité une protestation de la part des communautés écologistes et scientifiques mondiales.

En critiquant la décision islandaise de reprise de la chasse commerciale des baleines, le gouvernement britannique a constaté aujourd’hui dans une déclaration officielle que :

« Peu d’Islandais mangent régulièrement de la viande de baleine ; le marché mondial de la viande de baleine est limité, voire inexistant, et il existe peu de preuves scientifiques pour appuyer la théorie selon laquelle les baleines ont un impact significatif sur le déclin des stocks de poisson. En outre, en Islande, un nombre croissant d’emplois dépendent de l’observation des baleines, secteur qui se développe notablement. Au cours de l’année dernière, des milliers de visiteurs étrangers (dont plus de 70.000 Britanniques) ont fait l’expérience de la joie et de l’excitation que l’on peut éprouver en navigant au large des côtes islandaises pour voir les baleines nager dans leur habitat naturel. »

Le Dr. Joth Singh, Directeur de la Protection de la Faune et de l'Habitat d'IFAW, confirme ces propos : « La chasse commerciale est une industrie obsolète et inutile qui aurait dû cesser il y a un siècle tout comme l’utilisation des lampes à huile de baleine. » Le gouvernement islandais devrait soutenir l’industrie croissante et florissante de l’observation des baleines sur ses côtes plutôt que d’engloutir des fonds et sa réputation politique dans la promotion de la chasse. »

Un sondage Gallup commandé récemment par IFAW a confirmé l’inutilité de la chasse commerciale des baleines pour l’Islande, révélant notamment que seuls 1,1% des Islandais mangent de la viande de baleine au moins une fois par semaine, alors que 82,4% des 16-24 ans n’en mangent jamais. 

Post a comment

Contact presse

Jennifer Ferguson-Mitchell (IFAW, Headquarters)
Contact phone:
+1-508-737-1584
Contact email:

Nos experts

Dr. Maria (Masha) N. Vorontsova, Directrice Russie et CEI
Directrice Russie et CEI
Dr. Ralf (Perry) Sonntag, Directeur national Allemagne
Directeur national Allemagne
Isabel McCrea, Directrice régionale Océanie
Directrice régionale Océanie
Représentante d’IFAW au Japon
Représentante d’IFAW au Japon
Patrick Ramage Directeur du programme Baleines
Directeur du programme Baleines