Le gouvernement russe menace d’arrêter Sakhaline 2

Mardi, Septembre 19, 2006
Moscou, Russie
Le Ministère russe des Ressources Naturelles a annoncé la révocation de sa certification environnementale de la seconde phase du projet Sakhaline 2, un projet d’exploration pétrolier off-shore pesant quelques 20 milliards de $ US, citant de nombreuses infractions aux exigences en matière d’environnement. La nouvelle a été très favorablement reçue aujourd'hui par le Rosprirodnadzor (Service fédéral russe de contrôle en matière d’exploitation des ressources naturelles), ainsi que par les écologistes dont IFAW (Fonds international pour la protection des animaux – www.ifaw.org) lors d’une conférence de presse à Moscou. Le rappel de la State Expert Environmental Review (SEER) du Ministère menace d’imposer l’arrêt du projet.
Sakhaline 2 est un projet commun aux sociétés Royal Dutch Shell (55%), Mitsui & Co. Ltd. (25%) et Mitsubishi Corporation (20%) au Japon. Sakhaline 2 produit actuellement plus de 70.000 barils de pétrole par jour, chiffre qui devrait plus que doubler grâce aux extensions prévues. L’extension du projet comprend également la construction d’une usine de gaz liquide naturel (LGN) capable de produire 9,6 millions de tonnes par an – ce qui en ferait l’usine la plus grande de ce genre dans le monde.

IFAW, ainsi que d’autres ONG à but non lucratif, mènent une campagne contre le projet gazier et pétrolier off-shore Sakhaline depuis plus de cinq ans, invoquant l’impact négatif de ce projet sur les dernières zones d’alimentation connues de l’espèce menacée d’extinction que sont les baleines grises occidentales. Pendant cette période, les experts d’IFAW ont travaillé en collaboration avec les personnalités du gouvernement russe et des représentants des compagnies pétrolières en vue de développer des plans qui permettraient d’atténuer les effets de la pollution sonore, du trafic maritime, et des marées noires sur cette population de baleines grises estimée à moins d’une centaine d’individus. Le projet menace également les rivières où se reproduisent les saumons et le site unique du golfe d’Aniva au sud de Sakhaline.
 
IFAW poursuit son engagement de collaboration avec l’agence russe Rosprirodnadzor et le Ministère des Ressources Naturelles pour que des groupes écologistes tels qu’IFAW soient consultés afin de s’assurer que toute exploration pétrolière est réalisée dans le respect de la loi et réponde aux normes environnementales.
 
« La Sakhalin Energy Investment Company a peut-être l’autorisation d’extraire du pétrole et du gaz en Russie, mais pas celle de ruiner l’environnement russe » déclare Mr Mitvol, directeur de Rosprirodnadzor.
 
« Nous soutenons la décision du ministère de révoquer sa certification environnementale concernant Sakhaline » déclare le Directeur Russe d’IFAW, Masha Vorontsova, « et nous espérons que ceci enverra un signal fort indiquant que ces types de projets industriels seront tenus pour responsables des dégâts qu’ils causent à l’environnement et à la faune sauvage qui l’habite, quelle que soit la société, que ce soit Shell ou n’importe quelle autre. »

Post a comment

Contact presse

Igor Beliatski (IFAW, Russie)
Contact phone:
+(495) 933 3411
Contact email:

Nos experts

Dr. Maria (Masha) N. Vorontsova, Directrice Russie et CEI
Directrice Russie et CEI
Dr. Ralf (Perry) Sonntag, Directeur national Allemagne
Directeur national Allemagne
Isabel McCrea, Directrice régionale Océanie
Directrice régionale Océanie
Représentante d’IFAW au Japon
Représentante d’IFAW au Japon
Patrick Ramage Directeur du programme Baleines
Directeur du programme Baleines