L'Italie : contre la cruauté de la chasse aux phoques

Lundi, Février 13, 2006
Rome/Bruxelles
 L'Italie vient de suspendre temporairement l'importation de peaux et de produits dérivés de phoques. Lors d'une conférence de presse, le Vice-ministre italien au Commerce et à l'Industrie, Adolfo d'Urso, ainsi que l'une des principales ONG italiennes de protection animale, LAV (Anti-Vivisection League, www.infolav.org) ont confirmé aujourd'hui à Rome qu'aucune licence d'importation ne serait accordée au cours des cinq prochains mois. Dans le même temps, M.Saia, député italien, a annoncé une proposition de loi (soutenue par la coalition gouvernementale) destinée à interdire le commerce des peaux et produits dérivés des phoques. Cette proposition est destinée à compléter l'interdiction de l'importation de fourrures de chats et chiens déjà en vigueur.
Selon Lesley O’Donnel, Directrice du bureau européen d’IFAW, "Nous nous réjouissons de la décision de Monsieur Urso. Elle illustre la tendance croissante à la fermeture des marchés aux produits issus des phoques qui apparaît en Europe. Les efforts législatifs importants constatés en Italie, en Belgique, aux Pays-Bas et au Mexique (voir les notes aux rédacteurs, ci-dessous) contribueront à mettre un terme au massacre cruel et injustifiable des phoques. Nous en appelons aux autres Etats européens pour qu'ils suivent ces exemples prometteurs."

La chasse aux phoques qui commencera au Canada fin mars semble atteindre une ampleur inégalée jusque là. Au cours des trois dernières années, elle a même dépassé le quota de 975.000 phoques tués fixé par l'administration. Les nouveaux quotas n'ont pas encore été déterminés. Néanmoins, en novembre 2005,  le Canada a organisé une réunion de consultation avec les parties prenantes [1] afin de débattre d'un plan de gestion sur cinq ans qui situerait le nombre de phoques à tuer entre 1.250.000 et 1.750.000.

L’Italie, qui a une importante industrie de la fourrure, est l’un des plus gros marchés pour les peaux de phoque en Europe et le pays est également un gros importateur de produits à base d’huile de phoque. De plus, l’Italie est aussi une porte d’entrée importante, par laquelle les produits de phoques sont importés, puis réexportés vers d’autres pays.

Post a comment

Contact presse

Günther Pauls (IFAW)
Contact phone:
+ 32 (0) 2 282 06 96
Contact portable :
0473 863 461
Contact email: