Le Kenya reçoit le premier Prix de l’Ecomessage décerné par Interpol

Lundi, Juillet 18, 2005
Yarmouth Port, Mass., Etats-Unis
Interpol a choisi le gouvernement kenyan comme premier récipiendaire du Prix Ecomessage d’Interpol (Interpol Ecomessage Award).
Ecomessage, un nouveau système de collecte d’informations conçu par Interpol en collaboration avec IFAW (Fonds international pour la protection des animaux – www.ifaw.org), permet un accès en temps réel aux informations concernant la délinquance en matière de faune sauvage entre les différents organismes chargés de la mise en œuvre de la loi dans le monde entier. Ecomessage assure la transmission efficace des données les plus sensibles au Secrétariat général d’Interpol, situé à Lyon (France).

« A l’heure actuelle, le commerce illicite de la faune sauvage touche tous les continents et les responsables d’Interpol sont aux avant-postes du combat mené pour sauver les espèces menacées par ce commerce illicite. IFAW s’enorgueillit de travailler avec ces responsables courageux tout autour du globe» a déclaré Fred O’Regan, Directeur Général d’IFAW. « Nous félicitons Interpol de cette nouvelle initiative majeure et nous sommes heureux de coopérer à sauver les espèces qui peuplent notre planète. »

IFAW, qui a aidé à mettre au point Ecomessage, s’est engagé à verser au gagnant du Prix  30.000 $ en formation et matériel permettant de faire appliquer la loi. Le Prix est attribué à des institutions qui contribuent efficacement à la lutte internationale contre les criminels qui se livrent au trafic d’animaux sauvages protégés.

Interpol et IFAW ont élaboré le dossier Ecomessage dans les quatre langues de travail d’Interpol (Anglais, Arabe, Espagnol et Français) et remis à toutes les autorités responsables de la gestion de la Convention sur le Commerce international des espèces menacées (CITES) et à un certain nombre d’agences responsables de la mise en œuvre de la loi sur la faune sauvage dans le monde.

« Interpol se réjouit d'honorer nos collègues méritants, qui ont démontré dans quelle mesure la nouvelle initiative de l’Ecomessage aide à combattre  la délinquance en matière de faune sauvage, en pleine expansion » a déclaré le Président d’Interpol, Jackie Selebi. « L’acheminement rapide des données relatives à la criminalité vers les agences concernées dans le monde entier aidera les autorités compétentes à arrêter ce commerce illicite qui chaque année tue des milliers d’animaux menacés d’extinction. Interpol se réjouit de travailler avec IFAW et nous sommes impatients de voir aboutir nos efforts. »

Post a comment