La marche infatigable de Jim Nyamu pour sauver les éléphants du Kenya

Jim Nyamu (à gauche) accompagné de Steve Njumbi (à droite) d'IFAW au Kenya
Vendredi, Juin 28, 2013
Nairobi, Kenya

Jim Nyamu est un peu plus qu'un simple randonneur occasionnel. Lorsqu'il est arrivé à Nairobi samedi dernier, il avait en effet parcouru pas moins de 1 050 km afin de sensibiliser l'opinion publique au braconnage des éléphants et autrafic d'ivoire. Par son courage et sa détermination, il est devenu un véritable héros dans son pays.

 

Parti au début du mois de mai de la réserve nationale du Masai Mara, Jim marche depuis six semaines pour sensibiliser les populations aux conséquences désastreuses du braconnage de l'éléphant d'Afrique. D'après le Fonds international pour la protection des animaux (IFAW), le braconnage a tué entre 25 000 et 50 000 éléphants au cours de la seule année 2011.

 

L'Afrique de l'Est, et le Kenya en particulier, est devenue une région d'exportation et de transit majeure dans le trafic d'ivoire. En janvier 2013, près de 3,5 tonnes d'ivoire en provenance du Kenya ont ainsi été saisies (2 tonnes saisies dans le port de Mombasa et une tonne confisquée à Hong Kong dans une cargaison en provenance de Mombasa). Le mois dernier, la police de Dubaï a également découvert pas moins de 259 défenses d'éléphants dissimulées dans un conteneur en provenance lui aussi de Mombasa.

 

« Le braconnage est en plein essor au Kenya : le pays est clairement devenu un itinéraire privilégié pour les trafiquants d'ivoire », explique James Isiche, Directeur Afrique orientale d'IFAW.

 

« Bien entendu, IFAW salue la position intraitable adoptée par Uhuru Kenyatta, le nouveau président du Kenya, pour faire face à ce fléau, et notamment les lourdes sanctions établies à l'encontre des braconniers. Pour autant, de nombreuses autres mesures devront être mises en œuvre en collaboration avec l'ensemble des États de l'aire de répartition des éléphants pour fermer définitivement les voies de transit de l'ivoire. »

 

Vendredi, Steve Njumbi, Responsable des programmes d'IFAW en Afrique de l'Est, a accompagné le temps d'une journée Jim Nyamu dans son infatigable marche, dans le cadre de la campagne « L'ivoire appartient aux éléphants » menée par le Elephant Neighbor's Centre. IFAW est le principal soutien institutionnel de la campagne.

 

« Jim Nyamu est devenu un véritable héros national de la sauvegarde des éléphants. Sa démarche pleine de noblesse a suscité l'émotion de millions de personnes aux quatre coins du Kenya. Et son message est simple : les éléphants nous sont bien plus précieux vivants que morts. Il faut donc mettre un terme au commerce illégal de l'ivoire », déclare M. Njumbi.

 

« Tous les Kenyans devraient se sentir concernés par la menace qui pèse aujourd'hui sur l'avenir des éléphants. La police ne doit pas œuvrer seule dans la lutte contre les trafiquants ; chaque citoyen doit apporter sa pierre à l'édifice.

C'est grâce aux efforts déployés par les hommes et les femmes comme Jim, qui œuvrent de façon pacifique pour promouvoir la protection des éléphants, que les responsables politiques se pencheront avec sérieux sur la nécessité de protéger les pachydermes, » poursuit M. Njumbi.

 

L'Afrique de l'Est apparaît de plus en plus comme une plaque tournante de l'ivoire de contrebande, à l'heure où le spectre des années 70 et 80, époque à laquelle le braconnage des éléphants et des rhinocéros avait atteint son apogée, plane de nouveau sur la région.

 

La majeure partie de l'ivoire de contrebande est destinée à l'Asie, et en particulier à la Chine, où cet « or blanc » tant convoité a connu une augmentation considérable de sa valeur en tant que véhicule d'investissement. La disponibilité limitée de l'ivoire légal acheté par la Chine lors de la vente de stocks de certains pays d'Afrique australe en 2008 a, quant à elle, alimenté la demande, encourageant ainsi le commerce illicite de l'ivoire et le braconnage des éléphants pour répondre aux besoins du marché.

 

IFAW est membre du Kenya Elephant Forum, qui a participé au financement de l'initiative de Jim Nyamu. Le Kenya Elephant Forum regroupe des scientifiques, des ONG et des entreprises souhaitant sensibiliser le public à la préservation des éléphants et soutenir les initiatives des communautés visant à suivre l'évolution des populations d'éléphants.

 

Parti de la réserve nationale du Masai Mara au début du mois de mai, Jim a franchi la ligne d'arrivée samedi à Nairobi, au siège du KWS, où l'attendaient des centaines de sympathisants.

 

Post a comment

Contact presse

Steve Njumbi (IFAW East Africa)
Contact phone:
+254 20 387 0540 or 387 4874
Contact portable :
+254 (0) 722 205 556 or (0)733 601 827
Contact email:
Christina Pretorius (IFAW Elephant Programme)
Contact phone:
+27 21 701 8642
Contact portable :
+27 82 330 2558
Contact email:

Nos experts

Céline Sissler-Bienvenu, Directrice France et Afrique francophone
Directrice France et Afrique francophone
Dr. Cynthia Moss, IFAW Elephant Expert
IFAW Experte éléphants
Grace Ge Gabriel, Asia Regional Director
Directrice régionale Asie
James Isiche, Directeur régional Afrique de l’Est
Directeur régional Afrique de l’Est
Directeur du programme Éléphants, Directeur régional Afrique australe
Directeur du programme Éléphants, Directeur régional Afrique australe
Peter Pueschel, Directeur Accords internationaux sur l'environnement
Directeur Accords internationaux sur l'environnement
Vivek Menon, Directeur du Wildlife Trust of India, partenaire d'IFAW
Directeur du Wildlife Trust of India, partenaire d'IFAW