Rikkert Reijnen, Directeur du programme criminalité faunique

Rikkert Reijnen

Directeur du programme criminalité faunique

Rikkert travaille chez IFAW depuis 2008. Il se concentre principalement sur la lutte contre le commerce illégal d'espèces sauvages et de produits de grande valeur (comme l'ivoire) ainsi que sur la protection des éléphants d'Afrique. Son rôle est d'encourager les décideurs politiques en Europe à soutenir les projets de protection en Afrique. Il saisit chaque opportunité de promouvoir la lutte active contre les crimes envers les animaux sauvages et la protection des habitats des éléphants d’Afrique.

Il concentre ses efforts sur la Corne de l'Afrique, une région à la fois source et zone de transit de produits issus d'animaux sauvages et d'animaux vivants. C'est de là que les spécimens africains sont ensuite passés en contrebande pour être livrés aux consommateurs au Moyen-Orient et, plus loin, en Asie. 

Rikkert travaille également à la réintroduction des loups aux Pays-Bas. En collaboration avec IFAW Allemagne, il a lancé des projets afin de recevoir le soutien d'acteurs essentiels pour le retour du prédateur après 150 ans d'absence.

En plus de son travail pour IFAW, Rikkert est le président du conseil d'administration de la Moroccan Primate Conservation Foundation dont l'objectif est de protéger l'espèce menacée du macaque de Barbarie contre le braconnage et la destruction de son habitat. 

Précédemment, il avait pour mission de gérer le service politique d'AAP, Sanctuaire pour animaux exotiques. C'est dans ce cadre qu'il a initié l'interdiction par les Pays-Bas des animaux dans les cirques et dans d'autres formes de spectacles, ainsi que la création d'une liste d'animaux exotiques qu'il est possible de détenir.