Navajos : un travail d’équipe pour contrer l’abandon

La situation critique des chiens et des chats est particulièrement frappante sur le territoire de la nation navajo. Ce territoire de près de 7 millions d’hectares couvre le sud-est de l'Utah, le nord-est de l'Arizona et le nord-ouest du Nouveau Mexique.

La surpopulation animale entraîne chaque année la mort de plusieurs milliers de chiens et de chats. Elle peut aussi s’avérer dangereuse pour les habitants, car des meutes d’animaux errants peuvent s’attaquer à des humains. En plus des dangers liés aux blessures, ce phénomène augmente les risques de transmission de la rage.

La majorité des quelque 210 000 Navajos ont des revenus fixes et peu élevés. Par conséquent, ceux qui possèdent des animaux ont rarement les moyens d’accéder aux rares services vétérinaires disponibles. La situation est aggravée par la vaste superficie du territoire : 60 % des habitants ne font pas stériliser leurs animaux et n’ont pas accès à des soins vétérinaires préventifs.

Mettre un terme à la souffrance des chiens et des chats

L’IFAW travaille de concert avec les autorités de la nation navajo depuis plus de 11 ans. Nous contribuons à mieux informer la population et à fournir des services vétérinaires indispensables aux animaux des résidents à faibles revenus.

Nous aidons les autorités à tirer le meilleur parti possible de leurs maigres ressources, notamment en mettant l’accent sur des messages cohérents et bien adaptés aux traits culturels de la communauté. Nous encourageons aussi l'application des lois qui définissent les responsabilités des propriétaires.

Grâce à notre programme d’adoption, nous donnons également une deuxième chance aux chiots abandonnés. En effet, il arrive souvent que des propriétaires abandonnent dans le désert, ou au bord de la route, des portées entières de chiots non désirées, ce qui les promet à une mort certaine. En proposant une solution plus efficace – et plus bienveillante – que l’abandon, nous valorisons la place des chiens dans les collectivités, et nous renforçons la compassion à leur égard.

En trouvant des solutions immédiates tout en s’attaquant à la racine des problèmes, l’IFAW et la nation navajo sont à l’oeuvre pour mettre fin à la spirale de la souffrance des chiens et des chats.